#So Hip,

#HipList | 16 Moments qui ont Buzzé au Cameroun en 2016

January 01, 2017 MissJackee 0 Comments



Afin de commencer une nouvelle année en beauté pourquoi ne pas passer en revue ce qui a marqué l’année 2016 dans ce pays qu’on appelle le mboa, le 237 ou tout simplement le Cameroun…



Au 16ème rang, la mort tragique de Patrick Ekeng, international U20 à trois reprises, survenue le 6 Mai 2016 d’une attaque cardiaque, était bien trop dure à supporter pour les fans de foot. En effet le Cameroun perdait là un valeureux acteur dans l’excellence footballistique Camerounaise. Et pire, la disparition d’Ekeng rappelle trop bien la mort de son compatriote Marc-Vivien Foé, dans des circonstances analogues lors du match de la Coupe des Confédérations Cameroun - Colombie à Gerland le 26 juin 2003.


A la 15ème place de notre classement, la mort d’un artiste peu reconnu pour son immense talent dans le monde du showbiz. Le décès d'Achalle, fils unique, en Juillet 2016 a plutôt été un coup de massue pour la communauté d’artiste qui témoigne de la valeur que celui-ci représentait. Plus d’attention se sont portées sur ce moment tragique de 2016 quand une dame prétendant être la mère du défunt, a dénoncé que son fils aurait été victime d’abus sexuel.


Portant le numéro 14 c’est la nouvelle sensation hip hop Camerounaise,  Mink’s,  qui a créé une nouvelle expression que les Camerounais aime bien utiliser ces temps-ci. Il s’agit bel et bien de « Le gars-là est laid » titre de son tube à succès.


A la 13ème, nous reconnaissons la popularité ascendante de la préférée des Camerounais, il s’agit de Charlotte Dipanda. Cette chanteuse à la voix d’or connait un succes phenomenal depuis la sortie de sa chansons « Coucou », une ballade en langue Douala, en 2012. Cette année, la cote de Dipanda a encore augmenté grâce à sa participation à plusieurs concerts dont celui avec Koffi Olomide au Gabon et le Femua 9 en Côte d’ivoire. Elle a aussi collaboré dans l’hymne de la CAN Féminine 2016, mais plus stupéfiant, Charlotte Dipanda est juge de la compétition musicale « The Voice » dans sa franchise de l’Afrique Francophone.



A la 12ème position un trio qui n’est pas près de lâcher le buzz, même en 2017. En effet, X Maleya est dans une ascension extraordinaire. Et c’est bien mérité. Après leur récente participation dans l’émission Coke Studio, et la création de l’hymne de tous les mariages de l’année 2016, X Maleya entreront 2017 par la grande porte.


Continuons donc de façon très présidentielle avec le 11ème point, Brenda Biya, la fille du président camerounais qui secoue les réseaux sociaux chaque fois qu’elle peut. Oui, déjà reconnue comme l’une des filles de président les plus belles, Mlle Biya se positionne aussi au cœur des scoops les plus « oh my god » de 2016 avec entre autre la vidéo dans laquelle elle indique des règlements de taxi s’élevant à 400 dollars aux états unis, une autre en pleine séance de vap, une photo avec son présumé boyfriend qui n’a tarder de lever plus d’un sourcil, nous avons même eu droit à des menaces. Rien à dire B.B. a fait la controverse en 2016, qu’en sera-t-il de 2017 ? On verra bien.


A la 10ème place, « Revenge Porn » le livre de Nathalie Koah, publié depuis Février 2016, est la sensation la plus scandaleuse de l’année avec des détails extrêmement intimes de la torride relation clandestine qu’NK et SEF vivaient ensemble. Malgré les blocages créés par Eto’o, le livre en sa version numérique était accessible par tous. Ce qui a valu à Koah une cote incroyable.


Il est dit que le 9ème moment remarquable de notre liste a bien pu être causé par le 10ème, nous n’en savons rien mais il revient à un des mariages du siècle. il s’agit de celui du 9 national, superstar du football Samuel Eto’o et sa compagne de longue date Georgette. C’était un mariage assez discret mais l’annonce de la nouvelle a fait le buzz pendant des semaines.


Le règne de Miss Cameroun se passe souvent sans tumulte apparent (bien que ce ne soit pas le cas dans les coulisses) mais cette année c’était la grosse catastrophe. Alors, Miss Julie Cheugueu, couronnée cette année grâce à son association « Soyons Le Changement » à travers laquelle les juges de Miss Cameroun 2016 ont vu une jeune fille sensible aux fléaux de la société et déterminée à apporter sa contribution pour y remédier, vit beaucoup de déboires depuis son sacre. Le Comica en désagrément avec celle-ci pour le fait qu’elle veuille poursuivre les activités de son organisation ne manqua aucune opportunité pour lui mettre les bâtons dans les roues. Résultat, malgré sa non-participation à Miss Monde, la popularité de Miss Cameroun double et sa bravoure lui a vaux le soutien de plusieurs hauts placés au Cameroun, et le numéro 8 dans notre classement.


En 7ème position, retrouvons la jeune starlette devenue la reine de la tribal pop Camerounaise, il s’agit de Reniss. Son coup de « la sauce » a hissé bien haut celle qui avait fait ses débuts très jeune avec de la musique consciente qui s’est aujourd'hui convertie en sex-symbol. La chanteuse assume sa maturité et du coup la sauce n’aura plus jamais le même gout. Suivez mon regard.


Au 6ème rang, une nouvelle qui a secoué le pays vers la fin de l’année; c’était l’annonce du cas critique de l’ex capitaine de l’équipe nationale du Cameroun, Rigobert Song Bahanag . Song a été victime d'un AVC, alors qu'il se trouvait à son domicile à Yaoundé. Il a alors été évacué à bord d'un avion médicalisé à destination de la France. Après une opération effectuée avec succès, Bahanag est heureusement en meilleur état, une bonne nouvelle pour tous les Camerounais.


Le 5ème moment marquant de cette année sera dédié au parcours musical de Mr. Leo qui a produit les meilleurs hits de l’année 2016. De « On va gérer » jusqu’à « Kemayo » sans oublier « Jamais Jamais » , on ne peut pas traverser 2016 sans reconnaître que Mr. Leo fait partie de ceux qui ont créé des ambiances mortelles en 2016.


La 4ème place revient à la salutation la plus célèbre du monde reconditionnée en Bidoung Kpatt Challenge, courber dos challenge, des milliers de photos sur le net et même en une dance. Notre cher Ministre ne s’attendait pas à ce que sa révérence devant le chef de l’état du Cameroun devienne un moment marquant de la culture urbaine camerounaise et pourtant… des milliers de poses reproduisant la fameuse courbette avec une créativité insolites, des chansons, des hashtags populaires et le tour était joué M. Bidoung Kpatt est devenu une star des réseaux sociaux.


Et pour le 3ème moment marquant en 2016 c’est incontestablement la prouesse du chanteur Maahlox cette année encore. Après avoir déballer "Ça Sort Comme Ça Sort" l’année dernière, Maahlox crée le même phénomène avec "Tuer Pour Tuer"  et "Tu Montes Tu Descends", toujours aussi indécent avec plus d’un million de hits pour chacun de ses sons sur YouTube, et l’impression que ce n’est que le début pour cet artiste aux lyrics choquants.


Le numéro 2 appartient à un crooner suave et romantique, du moins quand il y va de sa musique, nous nommons Monsieur Locko lui-même, acteur principal dans la scène musicale camerounaise. Expert dans du RnB fait maison, ou disons plutôt du RnMboa, Locko n’est en aucun cas passé inaperçu cette année. Etant officiellement l’artiste Camerounais le plus recherché sur Google, et Sawa Romance étant la chanson la plus recherchée sur YouTube au Cameroun, notez le, Locko est là pour durer.


Le numéro 1 se doit d’être décerné à toute l’équipe de football féminine qui a rehaussé l’image du football au Cameroun après des déceptions encaissées chez les hommes. Les lionnes Indomptables, malgré beaucoup d’obstacles, sont arrivées à la finale de la CAN 2016, ayant battu plusieurs records et reçu la reconnaissance de tout un pays qui semblait sceptique au départ. Merci les Lionnes pour avoir redonné au Camerounais la fièvre du foot, sport national. C’est avec tous les honneurs que vous recevez la 1ère place.

0 messages:


Bonne Nouvelle ! La team Afroziky est finalement bien avancée dans son projet d’installation à Douala, Cameroun.


Nous vous présentons SHOWROOM by Afroziky. Notre objectif est de faire de cet espace un lieu d'exposition, de promotion et de vente, destiné à la mise en valeur exclusive de nos différentes créations. Nous voulons vous procurer une variété d’articles exclusifs à production limité dans l’art de l’artisanat dans le but de promouvoir l’individualisme et la culture neo-panafricaine. Dans un monde engouffré dans le générique même la créativité se noie à travers la poursuite de la tendance. Nous voulons briser cette glace et vous donner l’opportunité de définir qui vous êtes sans pression. La route est longue mais nous sommes engagés dans cette cause et voulons que vous soyez des nôtres dans cette aventure !


Showroom, Boutique 39 Marché des fleurs, Douala, Cameroun
Web: afroziky.com/showroom
Email: showroom@afroziky.com